1. Pleins feux
  2. Soins des chats

La mue et la perte de poils normales

La perte de poils chez les chats est parfaitement normale dans la plupart des cas. Les chats d’extérieur ont une période de mue deux fois par année, alors que les chats d’intérieur tendent à perdre leurs poils toute l’année, mais dans une moindre mesure. Certains chats, comme le peterbald et le sphynx, n’ont presque pas de poils. Aussi, avez-vous remarqué que bien des chats sont moins poilus dans la partie entre leurs oreilles et leurs yeux que sur le reste de leur corps? Ceci s’appelle l’alopécie préauriculaire, et fait partie du processus entièrement normal du vieillissement.

La perte et les zones dégarnies de poils anormales

Si votre chat perd son poil au point où des zones dégarnies apparaissent, il y a une forte probabilité que quelque chose ne tourne pas rond. Ci-dessous, vous trouverez les causes les plus courantes de la perte de poils chez les chats. Peu importe ce que vous pensez est la cause de cette perte, contactez toujours votre vétérinaire pour qu’il ou elle puisse identifier ou éliminer les causes.

Les 3 causes les plus courantes de la perte de poils chez les chats

1. Les allergies cutanées

Comme les humains, les chats peuvent être allergiques à diverses substances. Une cause très courante de réaction allergique chez les chats est les morsures de puces. La salive de la puce irrite la peau du chat, donc ce dernier utilise sa langue et ses griffes pour se gratter. La langue des chats est munie de papilles en forme de petits crochets. Leur langue rugueuse est très pratique lorsqu’ils doivent se toiletter, mais le toilettage excessif mène inévitablement à une perte de poils locale à mesure que les papilles tirent sur les poils.

1. Les allergies cutanées

2. L’arthrite

L’arthrite est une condition qui cause de la douleur dans les articulations. Il devient donc difficile pour les félins de marcher et de sauter. En général, la perte de poils ne constitue pas l’un des premiers symptômes ou le seul symptôme apparent, mais des zones dégarnies peuvent assurément apparaître à mesure que le chat se lèche là où il a mal pour soulager son inconfort. Étant donné que la langue des félins est munie de petits crochets, le toilettage excessif causera des zones dégarnies. Bien que l’on puisse gérer les symptômes de l’arthrite, celle-ci ne peut pas être guérie. Il est donc possible que les zones dégarnies ne disparaissent jamais complètement.

2. L’arthrite

3. La teigne

La teigne est une infection fongique qui cause des irritations en forme circulaire sur la peau. Mieux vaut diagnostiquer la teigne dès son apparition, car celle-ci se transfère aux humains. Une fois le traitement entamé, il faudra environ 6 semaines pour guérir l’infection complètement. Votre chat aura donc un drôle d’air pendant quelques mois.

3. La teigne